Rōnin Friperie : consommer la mode sans la consumer

Situé dans l’hyper centre de Nantes, le shop propose de plus en plus de collections léchées. Mais au-delà de son aspect traditionnel, la friperie s’est récemment lancée dans le concept de création. L’idée est simple : récupérer l’ensemble des pièces qu’ils jugent invendables et en créer une pièce unique. Il y a alors un double intérêt : le premier est qu’il n’y a aucun gâchis, le second est que tu peux te retrouver avec une pièce jamais créée auparavant, et jamais créée par la suite. Collaborant depuis peu avec des professionnels de la couture, l’équipe de Rōnin tend de plus en plus vers une professionnalisation dans la création. Le point fort de la friperie est aussi les tarifs proposés. En effet ces vêtements retravaillés sont délivrés pour des sommes abordables. 

Mais au-delà de ses attraits créatifs, Rōnin Friperie poursuit également la tradition du vêtement de seconde main. Revendiquant une identité clairement streatwear, les deux gérants ont développés une collection étoffée de très belles pièces. Et l’intérêt ultime c’est qu’on y trouve à la fois du classique intemporelle et des pièces sortants de l’ordinaire. Leur fonction dépôts / ventes apporte aussi un plus au concept des deux nantais.

Enfin, et l’un des points que nous voulons réellement mettre en valeur c’est que Rōnin Friperie est aussi un lieu de passage, un lieu où tu t’arrêtes, où tu échanges, un lieu culturel. La boutique met en avant les artistes nantais et ça, c’est trop rare pour ne pas le souligner. Organisant à la fois open mic et concert, Rōnin Friperie fait passer des artistes locaux et de surcroît talentueux.