Circulation(s) 1/5: « This is L.A »

Dype vous présente les talents exposés au Festival de la jeune photographie européenne Circulation(s). Dans ce premier volet, nous suivons Eleonora Paciullo sur un voyage à travers le Los Angeles virtuel de GTA.

« L.A. est la plus solitaire, la plus brutale de toutes les villes américaines », écrivait Jack Kerouac dans Sur la route. Plus de 60 ans plus tard, la phrase résonne en parcourant les photos de la jeune artiste italienne Eleonora Paciullo. La série de photos This is L.A. réunit des traces d’un voyage virtuel de l’artiste à travers les rues de Los Santos – homologue de la métropole californienne dans le jeu vidéo Grand Theft Auto (GTA). À travers ses décors, ses habitants et leurs rencontres la série met en scène un univers terne et fascinant.

La relation entre matériel et numérique occupe une place importante dans la réflexion et l’approche technique de l’artiste. Ce sont d’abord des captures d’écran qui servent de traces des scènes et dialogues observés dans le Los Angeles de GTA. Afin de prêter une matérialité aux pixels de ces images, la photographe les a ensuite enregistrées avec un appareil argentique (Mamyia RZ67). Le grain de la pellicule lui permet alors de donner une incarnation matérielle aux traces numériques et une réalité nouvelle aux images “virtuelles”.

En parlant de son travail, Eleonora Paciullo cite un passage du philosophe Jean Baudrillard sur lequel elle est tombée au cours de son travail. « L’Amérique n’est ni un rêve ni une réalité, c’est une hyperréalité. Pour saisir le secret de la ville américaine, on ne doit pas passer de la ville à l’écran, mais de l’écran à la ville. » La série « This is L.A. » s’approprie le précepte de Baudrillard et joue finement avec les concepts de réel et virtuel, leurs relations ainsi que leur pertinence. À la question si elle a envie de se rendre à L.A. une fois que ce sera possible à nouveau, Eleonora Paciullo répond en rigolant « pour l’instant, j’en ai assez de la ville ».

© Eleonora Paciullo

L’artiste et designer Eleonora Paciullo (@?hl=fr sur insta) travaille dans le domaine de l’édition et s’aprête à sortir un livre à partir de son projet “This is L.A.”